Tableaux Anciens, Modernes et Contemporains

Mardi 26 Janvier 2021 à 14h

Lot 30
Gerbrand van den EECKHOUT (Amsterdam, 1621 - 1674) Pharaon rend à Abraham son épouse Sara...

Gerbrand van den EECKHOUT (Amsterdam, 1621 - 1674) 
Pharaon rend...
Gerbrand van den EECKHOUT (Amsterdam, 1621 - 1674) 
Pharaon rend...
Gerbrand van den EECKHOUT (Amsterdam, 1621 - 1674) 
Pharaon rend...

Gerbrand van den EECKHOUT (Amsterdam, 1621 - 1674)
Pharaon rend à Abraham son épouse Sara (Gen.12,18-20)
Toile signée et datée sur la seconde marche à droite: "G.V. Eeckbout. fecit . / A. 1669
Hauteur : 139 cm Largeur : 174 cm (Restaurations anciennes, soulèvements)
Cadre en bois sculpté d'oves et raies de coeur, travail Français d'époque Louis XVI
Provenance :
- Vente Etienne Le Roy, Bruxelles, 24 avril 1903, lot 28, repr. ("Abimelech rend Sara")
- Château du Poitou
Bibliographie :
- Werner Sumowski, Gemälde der Rembrandt-Schuler. T.VI in Nachträge 2, Landau, 1983, Cat. 2270 p. 3706, repr. p.3858 (localisation inconnue)

Gerbrand van den Eeckhout appartient à la seconde génération des élèves de Rembrandt, entrés dans l'atelier à la fin des années 1630. Fils d'un orfèvre, il commence son apprentissage à l'âge de quatorze ans et deviendra ensuite un ami proche du maître, selon l'historien biographe Arnold Houbraken. Auteurs de portraits et de scènes de genre, il a peint de nombreux sujets de l'Ancien Testament, alors très appréciés de la bourgeoisie hollandaise. Peter Lastman (1583-1633) les avait multipliés à Amsterdam où ils furent retenus pour de grands décors à l'Hôtel de Ville en 1660. Les toiles d'Eeckhout montrent à la fois une grande parenté avec le style tardif de Rembrandt, un goût pour le décorum orientaliste et une connaissance de l'art baroque flamand dans l'ampleur des compositions. Sa gamme gris-perlée très personnelle apparaît pleinement quand ses tableaux sont nettoyés.
Eeckhout a traité deux fois ce sujet rarement représenté : une composition similaire, de plus petit format (toile, 55 x 62,5 cm) et datée 1667, a été sur le marché de l'art londonien (Cf. Sumowski, T.II, cat. 463 p. 740, repr. p. 826).
L'événement est relaté dans les premières pages de la Bible, au livre 12 de la Genèse. Poussé par la famine, Abraham quitte la terre de Canaan pour s'installer en l'Egypte avec sa femme Sara et son neveu. Craignant pour lui-même, il dit à Sara ce qui suit: "Je sais que tu es une femme de belle apparence. Quand les Egyptiens te verront, ils diront: -C'est sa femme-, et ils me tueront et te laisseront en vie. Dis, je te prie, que tu es ma soeur ... pour qu'on me laisse en vie par égard pour toi" (Genèse 12, 11-12). C'est ce qu'elle fit et Pharaon, la voyant libre la prit pour femme et donna du bétail et des serviteurs à Abraham. "Mais Yahvé frappa Pharaon de grandes plaies et aussi sa maison...Pharaon appela Abraham et dit: -Qu'est-ce que tu m'as fait? ...Pourquoi as-tu dit-Elle est ma soeur! en sorte que je l'ai prise pour femme. Maintenant, voilà ta femme: prends-la et va-t'en-. Pharaon le confia à des hommes qui le reconduisirent à la frontière, lui, sa femme et tout ce qu'il possédait" (Genèse 12,17-20).
Nous sommes ici à l'entrée du palais de Pharaon qui apparaît richement vêtu avec un col d'hermine et un turban (identique à ceux qu'on retrouve chez Rembrandt et ses élèves). Brandissant son sceptre, il blâme le mensonge d'Abraham. Ceux qui le lui ont révélé se pressent derrière le parapet pour entendre la sentence. Agenouillé au pied des marches et reconnaissant sa faute Abraham reconnaît que Sara est bien son épouse.

Estimation : 60 000 € à 80 000 €

L'Hôtel des Ventes de Nantes
Couton Veyrac Jamault
8-10 rue de Miséricorde
44000 Nantes
Tel : +33 (0)2 40 89 24 44
Fax : +33 (0)2 40 47 09 99
E-mail : contact@encheres-nantes.com
 Afficher le plan